Mythes et rubis célèbres

Le feu par excellence

Le rubis doit son nom à sa couleur rouge, du latin « rubeus », l'élément de feu par excellence. Il symbolise le courage, la charité et l'amour divin. Le rubis peut avoir de nombreuses nuances de rouge, la plus recherchée étant celle dite « sang de pigeon », rouge franc avec une pointe de bleu.

Infiniment plus rares que les diamants, les émeraudes et les saphirs, les rubis sont les pierres les plus recherchées par les collectionneurs.

Le rubis "reine des pierres précieuses"

Certains peuples ont conféré au rubis des pouvoirs exceptionnels. Les Hindous l'ont toujours considérée comme la pierre la plus importante. Ils la nomment Ratna Raj, ce qui signifie en sanskrit la « reine des pierres précieuses ».

Les princes, quant à eux, la portaient en raison de son pouvoir prophétique : elle annonçait de mauvais présages quand son éclat passait soudain du rouge au noir.

Parce qu’on lui attribue des pouvoirs supérieurs, le rubis est serti sur les couronnes d'Europe, en mémoire de la souffrance et du sang du Christ. Il symbolisait alors l'offrande du souverain qui se mettait au service de son pays et de son peuple.

Dans l’histoire, le rubis a parfois été confondu avec le spinelle rouge, les deux pierres étant voisines dans le même gisement. Ainsi le « rubis du Prince Noir » de 170 carats est en fait un spinelle, comme de nombreux autres « rubis » que l’on a retrouvés sur des parures royales.

En Chine, le rubis est la pierre de l’amour. La couleur rouge symbolise la passion et traditionnellement, les Chinoises se mariaient en robe rouge.

Les gros rubis plus rares que les diamants

Parmi les pierres précieuses les plus coûteuses, les gros rubis gemmes sont plus rares que les diamants de même taille. Le plus gros rubis de qualité gemme trouvé en Birmanie pesait 400 carats et fut partagé en trois.

Le rubis monté sur la couronne de Saint-Wenceslas (roi de Bohême au Xe siècle) est probablement le plus gros rubis de qualité gemme connu, pesant 250 carats.

En mai 2015, Sotheby’s a vendu le rubis le plus cher de l’histoire. Ce rubis birman « sang de pigeon » de 25,59 carats, monté sur une bague Cartier, s’est envolé à 28,25 millions de francs suisses, soit plus d’un million le carat.