Les familles de pierres précieuses

Le corindon

La famille appelée « Corindon » (nom d'origine indienne qui se réfère à la grande dureté de ces pierres formées d'oxyde d'aluminium cristallisé) regroupe le rubis et le saphir, provenant des mêmes sites géographiques, rares et très localisés. Le corindon rouge est le rubis. Toutes les autres teintes de corindon correspondent à des saphirs de couleur.

Le rubis

Les corindons rouges (rubis), doivent leur couleur à la présence d'oxyde de chrome dans leur composition.

Le saphir

Les corindons ayant une autre couleur que le rouge sont appelés saphirs, ces derniers pouvant être bleus, violets, jaunes, orangés, verts, voire incolores ou noirs. La couleur bleue d'un saphir provient de la présence d'oxyde de titane de fer dans le corindon.

Le béryl

L'émeraude, quant à elle, fait partie de la famille des béryls, tout comme les aigues-marines (béryl bleu) ou les morganites (béryls roses). L’aigue-marine est formée de silicate d'aluminium et de béryllium, tandis que la couleur verte de l'émeraude est attribuée à la présence de chrome et/ou de vanadium.

Plus fragiles que les corindons, les béryls sont notamment sensibles à la pression et aux chocs. Pour cette raison, ils doivent être manipulés avec plus de précaution.