Les perles d'eau douce

En bref :

  • Type de perle : perle d'eau douce
  • Provenance : Chine, Japon
  • Diamètre : entre 2 et 10 mm
  • Couleur : blanc rosé à violine

Bien qu'à l'origine, les perles proviennent des huîtres qui vivent en eau de mer, d’autres mollusques que les huîtres vivant dans les lacs et les fleuves peuvent aussi produire des perles. On trouve en Chine ou au Japon des moules perlières qui produisent les perles d’eau douce. Grâce aux progrès techniques et aux soins qui leur ont été apportés pour parfaire leur forme ronde (ce qui est rendu difficile par l’absence de noyau sphérique), leur qualité s’est considérablement améliorée ces dernières années.

Les perles d'eau douce offrent une plus large variété de couleurs et de formes. La teinte dominante est le blanc rosé, le rose et le violine assez prononcé. Elles ont un aspect très brillant, alors que la perle d’Akoya aura un orient plus soyeux. Les perles d’eau douce les plus prisées sont celles qui sont blanches et de grosse taille. Elles peuvent prendre toutes les formes : ronde, semi-ronde, baroque, bouton, poire, bâtonnet, etc.

Le processus de perliculture est diffèrent de celui des perles de culture d’Akoya.

Elles sont produites par le mollusque nommé HYRIOPSIS CHLEGELI qui mesure de 10 à 30 cm de long. Contrairement aux autres perles d'eau de mer, la technique de greffe du mollusque ne nécessite pas l'introduction d'un noyau solide : le greffon est un morceau de tissus épithélial appelé "manteau" prélevé sur une huître de la même espèce.

Son temps de culture moyen est de 1 à 5 ans, selon la taille de la perle de culture. Les perles d'eau douce mesurent de 2 à 10 millimètres de diamètre, exceptionnellement jusqu'à 14 mm. Le processus d'insémination peut être réalisé plusieurs dizaines de fois par mollusque et chaque moule perlière produit plusieurs dizaines de perles à chaque greffe. Ceci explique que le coût de production soit largement inférieur à celui de la perle d’Akoya par exemple qui ne produit qu’une seule perle à la fois.