L'histoire des métaux utilisés en joaillerie

Aujourd'hui, les bijoux sont faits de différents matériaux. Néanmoins, l'or, l'argent et, dans une moindre mesure, le platine restent les plus utilisés.

L’or : Une histoire ancienne

L’or aurait été découvert entre 6000 et 3000 avant JC sans que l’on puisse le dater de façon certaine. Son aspect très brillant et l'absence d'oxydation ont rapidement attiré l'attention. Historiquement, il est le second métal à avoir été exploité, après le cuivre. Dans la civilisation de l'Egypte ancienne, l'or était surtout utilisé pour la réalisation d'objets d'art et notamment d’objets funéraires. Mais les propriétés de ce métal malléable, ductile, brillant et inaltérable ajoutées à sa rareté lui ont rapidement donné une importante valeur d'échange. L'or a été utilisé comme monnaie pour la première fois par les Grecs d'Asie Mineure, au VIème siècle avant JC. Peu de civilisations ont maîtrisé le plaquage de l'or. Les Mochicas, situés au nord du Pérou, ont ainsi inventé un processus électrochimique, 1000 ans avant que celui-ci n’apparaisse en Europe au XVIIIe siècle. La difficulté de plaquer l’or a contribué à lui donner encore plus de valeur puisque de grandes quantités de ce minerai rare étaient alors nécessaires pour créer un objet.

L’argent : Une ressource de valeur

L'argent a été extrait pour la première fois en 3000 avant JC en Anatolie. Durant l’antiquité, il représentait une ressource de valeur pour les civilisations grecque et du Proche Orient. Plus tard, après l’invasion de l’Espagne par les Maures, l’extraction d’argent s’est étendue à un plus grand nombre de pays, notamment en Europe centrale. La majorité des découvertes des grandes mines d’argent a eu lieu entre 750 et 1200 après JC en Allemagne et en Europe de l’est.

Le platine : une découverte plus récente

Le platine était utilisé lors de l’époque précolombienne. Les Espagnols le découvrirent en Colombie mais le considéraient comme une impureté de l'argent (il était souvent issu des mêmes mines) et ne l’utilisaient pas. Le mot platine vient d’ailleurs d’un terme espagnol signifiant « petit argent ». Il a ensuite acquis ses lettres de noblesse à partir du XVIIIème siècle aux côtés de l’argent. Aujourd’hui, il est devenu un métal de référence pour les pièces d’exception, à cause de sa rareté.