La couleur du diamant

Parmi les « 4 C » qui permettent d’évaluer un diamant, il y a la couleur (Color). On distingue généralement les diamants "blancs" (on entend ici l'absence de couleur : c'est-à-dire que le diamant est incolore), et les diamants de couleur (rose, vert, jaune, bleu, etc.).

Les diamants blancs sont classifiés grâce à un code utilisant les lettres de l'alphabet.

 
couleur diamant

Le diamant blanc (ou incolore)

Plus le diamant est « blanc », plus il a de la valeur. Des échelles de couleur ont été établies dans différents pays, mais celle du Gemological Institute of America (GIA) fait autorité au niveau international.

Cette échelle mesure la couleur d’un diamant sur une échelle de D à Z. Un diamant de couleur D est parfaitement incolore, alors qu’un diamant teinté Z tirant vers le jaune est beaucoup plus terne.

Adamence ne vend pas de diamant d’une teinte inférieure à J, c’est-à-dire d’un blanc légèrement nuancé.

 

Apprécier la couleur d'un diamant à l'oeil

Pour apprécier la couleur d’un diamant, il faut le poser dans un pli de bristol très blanc et l’observer par la culasse, c’est-à-dire sa partie inférieure, pour ne pas être trompé par le feu des facettes. C’est ainsi que la pierre offre un maximum de transparence.

 
couleur diamant

L’observation à l’œil nu doit se faire sous une lumière très blanche et non sous un éclairage iodé. L’échantillon doit peser au minimum 0,25 carat pour les plus petites pierres, et entre 0,50 et 0,75 carat pour les pierres plus importantes.

Il peut arriver que deux diamants soient classés H et lorsqu’on les compare, l’un des deux est plus blanc que l’autre. L’une des couleurs sera plus proche du G et l’autre plus proche du I. Afin que ne subsiste aucun doute, les laboratoires émetteurs de certificats utilisent le spectrophotomètre, un appareil capable de déterminer la couleur, pour obtenir un résultat tout à fait objectif.